Psycho. Lâcher du lest pour vivre mieux

Recueilli par Véronique COUZINOU.

Lâcher prise, accepter de ne pas pouvoir tout contrôler ni tout faire.Voilà une bonne résolution pour mieux apprécier le quotidien.

Témoignage

Élise, 42 ans, maman débordée.

« La rentrée est une période horrible, je cours partout, j'ai l'impression de ne pas arriver à faire tout ce que je dois faire. Je perds aussitôt le bénéfice des vacances et ça m'angoisse. »

Le point de vue de Cécile Neuville (1)
Pourquoi se sent-on autant débordé dans nos vies ?

Dans nos sociétés occidentales, l'ère numérique accentue la pression : il faut aller vite, faire vite, on se sent un peu comme un hamster dans sa roue. Par ailleurs, la place des femmes a beaucoup évolué, ce qui est très bien, mais elles se mettent la pression - et la société leur met la pression - pour être de parfaites travailleuses, mères, épouses. De plus, notre société prône la réussite, la perfection, il ne faut rien rater. On court après la performance et on oublie de vivre l'instant présent.

Vos clés pour lâcher prise et vivre pleinement le présent ?

D'abord, accepter l'imperfection. Il n'y a pas besoin d'être parfait pour être une bonne personne ! Ensuite, faire de son mieux pour se dire : « J'ai fait honnêtement les choses, selon mes valeurs, alors je ne dois pas être déçu si je n'y arrive pas. » Enfin, il faut trouver du sens dans les épreuves. J'avance ou j'apprends. Je n'ai pas fait le bon choix, j'ai échoué ? Ce n'est pas grave, je progresse. Quand on arrive à avoir cette forme de résilience, on vit mieux l'instant présent.

Que conseillez-vous pour aller sur la voie du lâcher-prise ?

Par exemple, se demander chaque matin quels sont les trois petits objectifs à réaliser pour avoir la sensation de vivre une journée utile et épanouissante, sans focaliser sur ce qu'on doit absolument faire. Ou encore s'autoriser, voire s'imposer, des pauses. Une vraie journée de repos chaque semaine, ou le midi, lâcher le boulot à 19h maxi, etc. Mon conseil : planifier de vrais week-ends de repos ponctuellement. Ou se demander ce qu'on va faire dimanche prochain au lieu de se mettre en apnée entre chaque période de vacances.

(1) psychologue spécialisée en psychologie positive, auteur du livre Cinq minutes par jour pour lâcher prise, enfin ! (Leduc. s Éditions)

#Bien-être

Articles récents
Catégories
Tags
Archives
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now